Partez à la découverte des 13 desserts de Noël

Vous le savez sans doute, les 13 desserts de Noël est une tradition qui nous vient de Provence. C’est au retour de la Messe de Noël qu’ils sont partagés entre amis ou en famille. Mais d’où vient cette tradition et pourquoi il y a-t-il 13 desserts sur la table ? 

Une tradition chrétienne 

Les treize desserts font référence au dernier repas de Jésus, que l’on appelle la cène. Jésus partage son tout dernier repas entouré de ses douze apôtres. C’est une tradition provençale qui date de plusieurs siècles. Ces derniers sont d’ailleurs très attachés à respecter cette tradition. Et bien souvent, on les prépare en famille. La tradition veut aussi que les 13 desserts restent trois jours sur la table et que chacun des invités goûtent ces mets. Enfin, ils sont accompagnés d’un vin cuit, là encore en référence au Christ. 

Pour les 13 desserts, il faut tout d’abord dresser la table. On y dépose 3 nappes blanches qui symbolisent la Trinité : une pour Dieu le père, une pour Jésus et une pour le Saint-Esprit. On ajoute ensuite 3 chandeliers, puis 3 pousses de blé. 

La liste des 13 desserts 

Vous souhaitez garnir votre table de Noël des fameux 13 desserts ? Alors voici ce que l’on devra trouver sur votre table : 

  • la fameuse pompe à huile, qui est une sorte de pain brioché. Attention, il est important de rompre le pain pour le partager, et non de le découper. Tout comme Jésus le fit lors de son tout dernier repas. 

* Les 4 mendiants :

– les noix et noisettes, qui représentent l’ordre des Augustins,

– les raisins qui représentent l’ordre des  Dominicains,

– les amandes qui représentent l’ordre des Carmes,

– les figues qui représentent l’ordre des Franciscains.

  • Les dattes, qui représentent le Christ venu d’Orient ainsi que les Rois Mages.
  • Le nougat blanc qui symbolise le bien.
  • Le nougat noir qui symbolise le mal.

Pour le reste de cet assortiment, les autres desserts varient d’un village à l’autre en Provence. On pourra retrouver la pâte de coing, des fruits confits, des calissons d’Aix, des clémentines ou encore un melon d’eau. Cette tradition est très ancrée dans les familles provencales, où l’on partage ce moment de convivialité en famille. D’ailleurs, la liste de ces treize desserts se transmet de génération en génération. Les Provençaux sont de fervents gardiens de cette tradition.

Cette année encore, nul doute que ces treize desserts trouveront une place toute particulière sur les tables des familles en Provence. 

Tags:

Leave a reply